"On écrit pour être aimé, on est lu sans pouvoir l'être ; c'est sans doute cette distance qui constitue l'écrivain"

Roland Barthes avait décidé que pour lui la littérature serait "esquive" ...

**********

 

T'as vu comme j'esquive bien ? Ben voilà, c'est ça être écrivain !

Sinon, je me disais que j'allais finir par faire de cet endroit mon post-it géant. Le big tableau où je pourrais laisser tous les trucs que je ne veux pas oublier, que je veux partager, archiver, imiter, oublier aussi ...

Tu veux savoir comment ça va dans ma tête de piaf ?

ça va, ça va.

Queuté un concours.

Entrée en période vapeur-vapeur et c'est super chiant si tu veux tout savoir.

Trouvé moyen d'oublier d'acheter la place du concert que je dois voir dans bientôt avec le couz'.

Découvert ce soir par hasard (mais il n'y a pourtant pas de hasard, alors ?) que Marlon Roudette (ex Mattafix, s'embarquait en solo, et j'aime vachement bien en vrai.)

 

 

Coupé les cheveux, courts, courts, courts façon Jeanne D'arc et c'est juste génial ! Tiens regarde, je suis allée chez le coiffeur avec cette image. Et je suis revenue avec cette "presque" tête là (je crois qu'elle est un tout petit peu plus vieille que moi, la fille de la photo) :

 Se met à aimer soudainement la crème de marrons, et ça, ben c'ets juste n'importe quoi.

A des grosses envies de rouler, mais n'a toujours pas de moto.

A découvert cet endroit de folie lors de sa dernière formation et a compris qu'avec la seule volonté d'un homme, la politique de la ville pouvait juste tout changer (en tous les cas beaucoup de choses!)